Construction d’un abri

Durant l’hiver, les chats errants ont besoin d’un endroit où se garder au chaud. Il est facile de leur construire un abri :

Matériel

* Vous pouvez trouver de la paille dans les coopératives agricoles.

Instructions

Exemple : Bac d’une grandeur de 15 po x 22 po

Le saviez-vous?

Avez-vous déjà vu des chats avec un bout de l’oreille entaillée*?

C’est difficile à voir, car il s’agit d’une toute petite entaille. Au lieu de se terminer en pointe, le bout de l’oreille est plutôt horizontal. Cette entaille est pratiquée par un vétérinaire sur l’oreille des chats errants qui ont été capturés, vaccinés, stérilisés et remis en liberté dans leur habitat naturel. Certaines SPCA (ou SPA) et municipalités au Québec ont actuellement ce type de programme de capture-stérilisation-retour (CSR) ou capture-stérilisation-retour-maintien (CSRM) pour éviter la prolifération des chats errants sur leur territoire. Ces chats sont considérés comme des chats de la communauté et ne devraient pas être amenés dans un refuge.

L’avantage est certainement d’assurer le contrôle de la population féline, car ils n’auront plus de portée de chatons et ils empêchent d’autres chats de se déplacer dans ce secteur.

* L’association SOS chats errants favorise la micropuce plutôt que l’entaille à l’oreille pour désigner les chats de la communauté.

À Gatineau

Ce type de programme n’est pas offert à Gatineau. C’est pourquoi il est préférable de consulter le voisinage sur vos intentions de nourrir des chats errants à votre domicile. Il est fortement déconseillé de nourrir les chats errants si des gens dans votre entourage sont en désaccord. Cela évite de nuire à la tranquillité d’esprit des chats errants et permet d’éviter le fardeau d’une plainte et de l’attention négative qui pourrait s’ensuivre.

SOS chats errants vise à intervenir auprès des chats errants les plus vulnérables de la société, soit les chats errants sans propriétaire et vivant dans la rue qui sont trop craintifs, sauvages ou mal en point pour être mis à l’adoption, afin qu’ils puissent continuer d’habiter dans leur environnement naturel et dans de meilleures conditions.

Restez en contact